Nouvelles en oncologie pédiatrique

Une application permet aux médecins de mieux combattre le cancer des enfants

Une étude publiée jeudi par le journal médical JAMA Oncology témoigne de la pertinence et de l’utilité clinique d’une application développée par des chercheurs montréalais pour aider les médecins à mieux soigner les enfants atteints d’un cancer. L’application MIPOGG (pour McGill Interactive Pediatric OncoGenetic Guidelines) a notamment été développée par les docteurs Catherine Goudie et William Foulkes, de McGill. Le logiciel, gratuit et bilingue, permet aux médecins d’identifier lesquels de leurs patients aux prises avec un premier cancer devraient être soumis à une évaluation en génétique.

Lire la suite

Points de vue africain

Bien que plus de 80 % des enfants atteints de cancer vivent dans des pays en développement comme le Ghana, seuls 20 à 30 % reçoivent un tel traitement. Cela est souvent dû aux coûts prohibitifs du traitement. Au Ghana, le traitement du cancer n’est pas couvert par le régime national d’assurance maladie. Le coût moyen du traitement du cancer de l’enfant est d’environ 1000 dollars. Le traitement de la leucémie peut coûter jusqu’à 7000 dollars et durer trois ans. Ces coûts sont hors de portées pour de nombreux Ghanéens.

Lire la suite

Thomas et sa famille ont besoin d’aide

Avoir un pronostic de guérison d’un cancer de 80 %, mais de constater que la Régie de l’assurance maladie ne couvre pas les frais de traitement, c’est la réalité des parents du jeune Thomas, 6 ans, atteint d’un cancer médullaire de la glande thyroïde.

Lire la suite

Une première chirurgicale en pédiatrie au Canada: Le traitement d’un sarcome récidivant par chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale (CHIP) chez un garçon de 3 ans

Dans ce qui constitue une première chirurgicale au Québec et au Canada en ce qui concerne un enfant de moins de cinq ans, une équipe de chirurgiens du CHU Sainte-Justine et de l’Université de Montréal a récemment réalisé une procédure audacieuse sur un patient de 3 ans atteint d’un sarcome abdominal.

Lire la suite